Route de marche des unités de la 3ème armée (allemande)

 

 

 

 

 

Le 31 août, dans la journée, une entente intervint entre le Q. G. A2. et moi : il s'agissait de donner suite à la directive du G. Q. G., fixant " le sud " comme nouvelle direction générale de marche. La décision suivante en résulta : La 2e armée devait atteindre : Le 31 août : Sains-Richaumont. Le 1er septembre: Marle. La 3e armée, après s'être emparée de la ligne de l'Aisne, marcherait avec son aile droite sur Avançon, puis sur Reims.

 

1er Septembre. - Je reçus ensuite à 9 heures 15 du soir, le 31 août, à Signy-l'Abbaye, le radio suivant du G.Q.G.:

" Poussée vers l'avant, sans arrêt, des 3e et 4e armées en liaison avec la 5e armée, s'impose d'urgence, car la 5e armée livre violents combats pour le passage de la Meuse. "

Je réfléchis donc à la meilleure manière d'exécuter cet ordre. Il tombait sous le sens que pour résoudre la question il ne fallait pas perdre de vue les expériences récentes et notamment :

1° Le fait que le XIXe C. A. n'avait pas réussi à gagner par ses propres moyens la rive gauche de l'Aisne.

2° La circonstance qu'à deux reprises la 4e armée s'était abstenue d'accorder à la 3e armée le concours sollicité par cette dernière.

 

Par Colonel-Général Baron von Hausen.

 

Vous pouvez consulter le document complet au format PDF en cliquant sur ce lien.

Articles Récents